L’accessibilité numérique est un enjeu majeur pour les créateurs de contenu. Il s’agit de rendre les informations accessibles à tous, y compris aux personnes en situation de handicap. Mais l’accessibilité numérique n’est pas seulement une question d’éthique ou de conformité aux normes. C’est aussi un facteur de performance et de visibilité pour votre site web. Au cœur de cette révolution digitale, créer des sites non seulement performants mais également accessibles à tous est devenu un enjeu majeur. En plongeant au cœur des rouages de l’accessibilité numérique, cet article vise à démystifier ses aspects fondamentaux. 

Comprendre l’Accessibilité Numérique

L’accessibilité numérique est la capacité d’un site web, d’une application ou d’un document à être utilisé par tous les internautes, quels que soient leurs besoins spécifiques ou leurs limitations physiques, sensorielles, cognitives ou motrices. C’est un enjeu majeur pour les entreprises, qui doivent garantir l’inclusion de tous leurs clients et respecter les normes légales en vigueur.

L’accessibilité numérique présente de nombreux bénéfices, tant pour les utilisateurs que pour les créateurs de contenus. Elle permet de rendre les informations plus accessibles, plus lisibles, plus compréhensibles et plus interactives. Elle favorise également le référencement naturel, la fidélisation des clients, la réduction des coûts de maintenance et l’amélioration de l’image de marque.

L’accessibilité numérique est encadrée par des lois et des réglementations, qui imposent aux entreprises de se conformer à des critères de qualité et de performance. En France, la loi pour une République numérique du 7 octobre 2016 oblige les services publics et les acteurs privés à rendre leurs sites web accessibles aux personnes handicapées. Selon un rapport de l’association Valentin Haüy publié en 2022, seulement 40 % des sites internet publics français sont accessibles aux personnes handicapées. En ce qui concerne les sites internet privés, le chiffre est encore plus bas, avec seulement 3 à 4 % de sites accessibles.

En France, l’accessibilité numérique est une obligation légale pour les administrations et les entreprises privées, quelle que soit leur taille. Le Référentiel général d’accessibilité des administrations (RGAA) définit les critères d’accessibilité des sites web, des applications mobiles et des logiciels. Ces critères sont basés sur les recommandations internationales de l’Organisation internationale de normalisation (ISO). La conformité à l’accessibilité numérique est importante pour plusieurs raisons: 

  • Tout d’abord, elle garantit que tous les utilisateurs, y compris les personnes handicapées, peuvent accéder et utiliser les services numériques. Cela contribue à l’égalité des droits et des chances pour tous.
  • Deuxièmement, l’accessibilité numérique peut améliorer le référencement naturel (SEO) d’un site web. En effet, les moteurs de recherche accordent une importance croissante à l’accessibilité des sites web. Les sites web qui sont conformes aux critères d’accessibilité sont plus susceptibles d’être bien classés dans les résultats de recherche.
  • Enfin, l’accessibilité numérique peut améliorer l’expérience utilisateur globale d’un site web. En rendant un site web plus accessible, les entreprises peuvent améliorer la satisfaction de leurs clients et augmenter leurs ventes.

Les entreprises qui ne sont pas conformes aux exigences d’accessibilité numérique s’exposent à des sanctions financières. En France, les sanctions peuvent aller jusqu’à 25 000 euros pour les personnes physiques et 500 000 euros pour les personnes morales.

Les besoins et défis de l’accessibilité numérique

L’accessibilité numérique est un ensemble de principes et de techniques visant à rendre les technologies numériques accessibles à tous, y compris aux personnes handicapées. Elle vise à garantir que tous les utilisateurs, quels que soient leurs besoins spécifiques, puissent accéder, utiliser et comprendre les informations et les services numériques.

Les différentes catégories de personnes ayant des besoins en accessibilité

Les besoins en accessibilité numérique peuvent être variés, en fonction du type de handicap. Les principales catégories de personnes ayant des besoins en accessibilité sont les suivantes :

  • Les personnes malvoyantes ou aveugles : elles peuvent avoir besoin de fonctionnalités telles que le texte en braille, la synthèse vocale, ou des images et des vidéos avec des descriptions alternatives.
  • Les personnes sourdes ou malentendantes : elles peuvent avoir besoin de fonctionnalités telles que les sous-titres, la transcription en texte, ou des vidéos avec des descriptions audio.
  • Les personnes ayant des déficiences motrices : elles peuvent avoir besoin de fonctionnalités telles que des interfaces adaptées aux claviers ou aux souris, ou des commandes vocales.
  • Les personnes ayant des déficiences cognitives : elles peuvent avoir besoin de fonctionnalités telles que des textes clairs et concis, ou des mises en page simples.

L’accessibilité numérique est un enjeu important pour l’égalité des droits et des chances de tous les utilisateurs. Les sites web et les applications numériques qui ne sont pas accessibles peuvent exclure de nombreux utilisateurs, et les priver de l’accès à l’information et aux services dont ils ont besoin.

Les défis auxquels les utilisateurs en situation de handicap sont confrontés

Les normes d’accessibilité

Il existe des normes d’accessibilité qui définissent les critères à respecter pour rendre les sites web et les applications numériques accessibles. Ces normes sont définies par des référentiels tels que le RGAA (référentiel général d’accessibilité pour les Administrations), que l’on a vu précédemment, et les standards du W3C (World Wide Web Consortium).

Quels sont les défis à relever ? 

Malgré les avancées réalisées, de nombreux défis subsistent dans le domaine de l’accessibilité numérique.

  • Certains sites web ne sont pas encore accessibles et ne prennent pas suffisamment en compte les besoins spécifiques des personnes en situation de handicap.
  • Certaines technologies d’assistance ne fonctionnent pas correctement sur tous les navigateurs ou avec tous les types de contenus.
  • L’accessibilité des services de communication, tels que les services téléphoniques, les services de messagerie instantanée, les visioconférences, etc., reste un défi majeur.

Bonnes Pratiques pour des Sites Accessibles à Tous

Structure et organisation de contenu

Pour rendre votre site web accessible à tous, il est essentiel de soigner la structure et l’organisation de votre contenu. Nous allons un peu parler “technique”. En effet, une bonne hiérarchie et une sémantique HTML appropriée permettent aux lecteurs d’écran, aux moteurs de recherche et aux utilisateurs de naviguer facilement et efficacement sur votre site. 

Hiérarchiser vos contenus

La hiérarchie du contenu est définie par l’utilisation des balises HTML. Les balises principales, telles que <h1>, <h2>, <h3>, etc., permettent de structurer le contenu en niveaux. Cette hiérarchie permet aux technologies d’assistance, telles que les lecteurs d’écran, de comprendre la structure du site et de naviguer plus facilement.

L’importance de la sémantique

La sémantique du contenu fait référence à la signification des balises HTML. Il est important d’utiliser les balises HTML appropriées pour chaque type de contenu. Par exemple, la balise <p> doit être utilisée pour les paragraphes de texte, la balise <img> pour les images, etc.

Nos conseils avancés

Voici quelques conseils avancés pour améliorer la hiérarchie et la sémantique HTML pour une accessibilité optimale :

  • Utiliser les balises <header>, <footer> et <main> :

Les balises <header> et <footer> sont utilisées pour définir les en-têtes et les pieds de page du site. La balise <main> est utilisée pour définir la section principale du contenu. Ces balises permettent aux technologies d’assistance de comprendre la structure globale du site.

  • Utiliser les balises <nav> et <aside> :

Les balises <nav> et <aside> sont utilisées pour définir les sections de navigation et de contenu secondaire. Ces balises permettent aux utilisateurs de se repérer facilement sur le site.

  • Utiliser les balises <label> et <input> :

Les balises <label> et <input> sont utilisées pour les formulaires. La balise <label> est utilisée pour fournir une description du champ de formulaire. La balise <input> est utilisée pour définir le type de champ de formulaire. Ces balises permettent aux utilisateurs de comprendre la fonction des champs de formulaire.

  • Utiliser les balises <abbr> et <acronym> :

Les balises <abbr> et <acronym> sont utilisées pour les acronymes et les abréviations. La balise <abbr> doit être utilisée si l’acronyme ou l’abréviation est défini ailleurs sur le site. La balise <acronym> doit être utilisée si l’acronyme ou l’abréviation n’est pas défini ailleurs sur le site. Ces balises permettent aux technologies d’assistance de lire correctement les acronymes et les abréviations.

Suivez ces conseils pour améliorer la structure et l’organisation du contenu de votre site web et le rendre plus accessible à tous.

Médias et contenus multimédias

Les médias et les contenus multimédias, tels que les vidéos, les images, les animations et les sons, sont de plus en plus utilisés sur les sites web. Il est important de rendre ces contenus accessibles à tous, y compris aux personnes en situation de handicap.

Vidéos sous-titrées

Les vidéos sous-titrées permettent aux personnes sourdes ou malentendantes de comprendre le contenu audio des vidéos. Pour rendre une vidéo accessible, il est nécessaire de fournir des sous-titres complets et synchronisés avec le son.

Directives détaillées

  • Les sous-titres doivent être complets, c’est-à-dire qu’ils doivent inclure tout le contenu audio de la vidéo, y compris les dialogues, les bruitages et la musique.
  • Les sous-titres doivent être synchronisés avec le son, c’est-à-dire qu’ils doivent apparaître et disparaître au bon moment.
  • Les sous-titres doivent être visibles et lisibles, c’est-à-dire qu’ils doivent avoir une taille et une couleur suffisantes.

Images avec attributs “alt”

Les attributs alt sont des éléments HTML qui permettent de décrire le contenu d’une image ou d’un objet graphique. Ils sont essentiels pour l’accessibilité numérique, car ils facilitent la compréhension des images par les personnes aveugles ou malvoyantes qui utilisent des lecteurs d’écran. Les attributs alt contribuent également à améliorer le référencement naturel des sites web, en fournissant des informations pertinentes aux moteurs de recherche. Les attributs alt doivent être courts, clairs et précis, et éviter les redondances ou les informations inutiles.

Directives détaillées

  • L’attribut alt doit fournir une description complète de l’image, y compris son contenu, son objectif et son contexte.
  • L’attribut alt doit être clair et concis, c’est-à-dire qu’il doit être facile à comprendre.
  • L’attribut alt doit être informatif, c’est-à-dire qu’il doit fournir des informations utiles sur l’image.

Facilitation de la navigation

La navigation est un élément essentiel de l’accessibilité d’un site web. En effet, elle permet aux utilisateurs de se repérer facilement sur le site et de trouver les informations qu’ils recherchent.

Stratégies pour une navigation intuitive et accessible

Voici quelques stratégies pour rendre la navigation intuitive et accessible à tous :

  • Utiliser une structure claire et logique

La structure du site web doit être claire et logique, afin que les utilisateurs puissent facilement comprendre comment il est organisé. Les liens doivent être bien identifiés et les éléments de navigation doivent être faciles à trouver.

  • Utiliser des éléments de navigation familiers

Les éléments de navigation doivent être familiers aux utilisateurs, afin qu’ils puissent les identifier et les utiliser facilement. Les éléments de navigation courants comprennent les menus, les barres de navigation et les liens.

  • Fournir des alternatives textuelles

Les éléments visuels, tels que les images et les icônes, doivent avoir des alternatives textuelles. Cela permet aux utilisateurs qui ne peuvent pas voir ces éléments de comprendre leur signification.

  • Utiliser des raccourcis clavier

Les raccourcis clavier permettent aux utilisateurs de naviguer sur le site web sans utiliser la souris. Les raccourcis clavier les plus courants sont les touches Tab, Alt et Maj.

  • Tester la navigation avec différents types de technologies d’assistance

Il est important de tester la navigation avec différents types de technologies d’assistance, afin de s’assurer qu’elle est accessible à tous les utilisateurs.

Quelques exemples concrets de stratégies de navigation accessibles :

  • Utiliser une barre de navigation fixe en haut de la page

Une barre de navigation fixe en haut de la page permet aux utilisateurs de se repérer facilement sur le site, même s’ils naviguent vers le bas de la page.

  • Utiliser des menus déroulants

Les menus déroulants permettent aux utilisateurs de voir une liste d’options sans avoir à faire défiler la page.

  • Utiliser des liens cliquables

Les liens cliquables doivent être clairement identifiables, par exemple grâce à une bordure ou une couleur différente.

  • Fournir des descriptions textuelles pour les images et les icônes

Les descriptions textuelles pour les images et les icônes doivent être concises et informatives.

  • Utiliser des raccourcis clavier pour les actions courantes

Les raccourcis clavier les plus courants, tels que les touches Tab, Alt et Maj, peuvent être utilisés pour naviguer sur le site web sans utiliser la souris.

Couleurs et contrastes

Dans l’univers infini du web, les couleurs ne sont pas simplement des éléments esthétiques, mais des outils stratégiques qui définissent l’expérience visuelle de chaque visiteur. Dans cette symphonie chromatique, l’accessibilité prend forme à travers des choix éclairés de couleurs et de contrastes, visant à assurer une visibilité maximale pour tous.

  1. Contrastes marqués pour une lisibilité optimale

Les contrastes entre le texte et le fond ne sont pas simplement une question de préférence esthétique, mais une nécessité pour une lisibilité accrue. Optez pour des combinaisons de couleurs qui créent un contraste marqué, permettant aux utilisateurs de saisir rapidement l’information présentée.

  1. Éviter la fatigue visuelle

Les couleurs vives et contrastées peuvent apporter une esthétique attrayante, mais il est essentiel d’éviter toute combinaison qui pourrait entraîner une fatigue visuelle. Des teintes subtiles et des contrastes bien dosés garantissent une expérience agréable sans compromettre la clarté.

  1. Recommandations pratiques

– Privilégiez des contrastes forts entre le texte et le fond pour une lisibilité accrue.

– Optez pour des couleurs complémentaires plutôt que des combinaisons vives qui pourraient causer une fatigue visuelle.

– Testez la visibilité sur différents appareils pour une accessibilité constante.

  1. Des outils Utiles

– Utilisez des ressources en ligne comme Color Contrast Analyzer pour évaluer la lisibilité de vos combinaisons de couleurs.

– Intégrez des options de contraste réglables dans votre interface pour répondre aux besoins spécifiques des utilisateurs.

En harmonisant judicieusement couleurs et contrastes, votre site devient une toile visuelle accessible à tous, transcendant les limites pour offrir une expérience captivante et inclusive.

L’accessibilité numérique est un enjeu important pour garantir l’égalité des droits et la citoyenneté des personnes en situation de handicap. Elle permet à tous les utilisateurs, quels que soient leurs besoins spécifiques, d’accéder, utiliser et comprendre les informations et les services numériques. Pour créer du contenu inclusif et performant, il est important de suivre les bonnes pratiques décrites dans cet article. Ces pratiques concernent la structure et l’organisation du contenu, les médias et contenus multimédias, et la facilitation de la navigation.

L’accessibilité numérique est un domaine complexe et en constante évolution. Il est important de se tenir informé des dernières normes et recommandations.

Swen Ravelontsalama, Head of acquisition, OuiLive

Par : Swen Ravelontsalama

Retrouvez tous nos articles sur les Actualités OuiLive

Top 10 des pratiques QVT à mettre en place pour votre entreprise

Si vous cherchez des astuces pour booster la productivité et le bien-être de vos collaborateurs, vous êtes au bon endroit. Nous allons vous proposer notre top 10 des pratiques accessibles et efficaces que vous pourrez mettre facilement en place au cœur de votre...

Top 10 des activités estivales pour animer vos équipes

Les oiseaux sifflotent sur le trajet matinal, le soleil brille à travers les fenêtres de vos bureaux, les pauses déjeuner s’allongent, et l’afterwork ne touche à sa fin que tard dans la nuit... Quelle meilleure saison que l’été pour profiter tous ensemble des...

Les médias RSE et QVT à suivre en 2022

Nouvelle année est synonyme de nouvelles résolutions, et quelle meilleure résolution que celle d’améliorer vos stratégies RSE et QVT ? L’objectif ? Développer efficacement une stratégie RSE en externe et favoriser le bien-être de vos collaborateurs en interne. Afin de...

Challenge SQVT 2022, ou comment fédérer vos équipes cet été ?

Réduction de l’absentéisme et des accidents de travail, baisse du turnover, création d'une forte culture d’entreprise… Instaurer une stratégie de Qualité de Vie au Travail a de nombreux avantages. D’ailleurs cet été, on vous propose de développer la vôtre ! À...

Top 5 des rendez-vous QVT / RSE à ne pas louper !

Chez OuiLive, vous le savez, on ne manque jamais de bonnes idées RSE et QVT !C’est pour cela qu’on vous a préparé un top 5 des rendez-vous à ne pas louper. Qu’ils soient dans vos oreilles, devant vos yeux ou en physique, en interne ou en solo, ne ratez pas l’occasion...

Challenge Octobre Rose : engagez vos équipes à la rentrée

Comme chaque année, le mois d’Octobre sera de rose vêtu, pour sensibiliser le plus grand nombre au cancer du sein. Pour l’occasion, OuiLive s’associe à l’ONG Cancer@Work, et vous propose d’engager vos collaborateurs dans la prévention du cancer du sein.Derniers...

Challenge Movember : Engagez vos collaborateurs pour un temps fort autour de la santé masculine !

La rentrée débute et alors que l’hiver pointe le bout de son nez, quelque chose nous dit que ce ne sera pas le seul… Oui, oui, nous parlons bien de votre future moustache !Comme chaque année, le mois de novembre sera touffu pour sensibiliser le plus grand nombre à la...

Novembre, le mois sans tabac

Parce qu'un mois sans fumer, c'est 5 fois plus de chances d'arrêter. Ainsi est née l'idée de proposer à tous les fumeurs désireux d'arrêter un mois dédié à l'arrêt. Mais cette fois, ils ne seront pas seuls. Partons à la découverte de l’histoire du Mois sans...

Journée mondiale de lutte contre le sida

Il y a quelques jours, c’était le 1er décembre ! Soit le top départ officiel pour déballer les décorations, installer le sapin, préparer vos meilleures playlists de musiques de Noël… Mais pas que. C'était aussi, et surtout, la journée mondiale de lutte contre le sida....

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle et dévorez l'essentiel made in OuiLive : RSE, QVT, défis sociaux et business, partenariats, nouveautés...
Il y en a pour tous les goûts !

Merci, vous êtes bien inscrits pour recevoir la OuiNews !