Actualité RSE – Octobre 2021

Actualité RSE – Octobre 2021

Selon une enquête de l’Association nationale des directeurs des ressources humaines, 53 % des DRH prévoient de renforcer les actions RSE en 2021, contre 27 % en 2020. Plus que jamais, les entreprises prennent conscience de l’importance de l’aspect sociétal de leur stratégie, et c’est une excellente nouvelle !

Pour vous donner des idées de projets solidaires et inspirer votre stratégie RSE, on vous propose un tour d’horizon des innovations éco-responsables de ces dernières semaines.

1. “Jusqu’à ce qu’on sera vieux” : la nouvelle campagne éco-responsable d’Aigle

Aigle signe son retour avec une prise de parole pleine de sens à propos de sa nouvelle collection enfant éco-responsable, où 61 % des modèles seront réalisés à base de matières naturelles, biologiques ou recyclées. 

La marque dévoile une campagne signée Rosa Paris, qui met en avant la nature comme un terrain de jeu intemporel, et prône un message fort : avec des vêtements bien conçus et respectueux de la planète, on pourra continuer de profiter de la nature « jusqu’à ce qu’on sera vieux ». 

De quoi nous redonner espoir en une industrie textile plus responsable.

2. Zadig & Voltaire lance VoltAIRe, un programme RSE ambitieux et engagé 

Zadig & Voltaire travaille depuis un an et demi, accompagné par Good Fabric, pionnier de la mode éthique, sur la transformation durable de son offre. 

Le programme VoltAIRe a pour objectif de faire du luxe une activité plus respectueuse de l’environnement et des écosystèmes. La marque souhaite montrer sa volonté à préserver l’AIR (cf. le nom du programme), en luttant contre le changement climatique et la pollution.

Concrètement ? 4 points : 

  • 100% des matières premières clés éco responsables, et emballages totalement recyclables
  • préservation de la qualité de l’air dans l’ensemble des activités (transports, conception des produits, gestion des boutiques…) avec l’objectif d’un alignement sur les Accords de Paris d’ici 2025
  • transparence maximale concernant la traçabilité des produits
  • mobilisation de toute la communauté Zadig & Voltaire, dans le but d’accélérer son évolution vers une mode durable

Ce programme est la preuve que mode et RSE ne sont pas incompatibles !

3. Re-Store : Le projet seconde-main des Galeries Lafayette Haussmann

Après avoir lancé leur label Go For Good pour une mode éco-responsable, Les Galeries Lafayette innovent en installant un  espace de 500m2 dédié aux jeunes marques prônant une mode circulaire, et aux acteurs de la vente d’occasion. 

Baptisé Re-Store, ce concept abrite plusieurs acteurs de la seconde main : Monogram, Relique, la Petite Chineuse, Entremains, Patine, Maison Flore, et de nombreux autres. 

Les Galeries Lafayette réunissent un grand nombre d’acteurs de la mode durable dans ce projet, et démontrent bien la prise de conscience des entreprises du textile sur l’importance de mettre en place une réelle stratégie RSE.

4. Emmaüs et l’Oréal s’unissent pour un projet solidaire

Dans le 10ème arrondissement de Paris, l’Oréal et Emmaüs s’unissent pour ouvrir un espace solidaire dédié aux thématiques de beauté et bien-être pour les personnes en situation précaire. 

L’objectif est simple : permettre aux personnes dans le besoin d’accéder aux principaux produits d’hygiène et de beauté. Les rendez-vous sont pris via des bons, sur prescription d’un travailleur social. Un bon permet d’avoir accès à un soin, et à plusieurs produits.

Selon Bruno Morel, directeur général d’Emmaüs Solidarité, ces soins sont essentiels, car ils favorisent le processus de réinsertion par la restauration de l’image et de l’estime de soi.

5. La Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées : un évènement au service de l’inclusion

La 25ème édition de la SEEPH aura lieu du 15 au 21 novembre 2021. Cet événement, créé en 1997 par LADAPT, a pour objectif  de faire se rencontrer entreprises, politiques, associations et demandeurs d’emploi en situation de handicap. 

Concrètement, c’est l’occasion, pour tous, de faire le point sur les différents dispositifs mis en place pour faciliter l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap, et pour les entreprises, d’évaluer leur stratégie handicap.

Chaque année, au cours de la troisième semaine de novembre, de nombreuses actions sont mises en place dans toute la France : information et sensibilisation sur l’employabilité des personnes en situation de handicap, mise en place de dispositifs concrets… 

Et d’ailleurs, à l’occasion de la SEEPH, OuiLive vous propose de fédérer vos collaborateurs autour d’un évènement inédit et solidaire : le Challenge SEEPH 2021. Vous aurez l’occasion de participer à un Challenge Inter-Entreprises en partenariat avec l’Institut de la vision, ou à un Challenge sur-mesure, avec l’association de votre choix. 

Une occasion unique pour fédérer vos salariés autour des enjeux d’intégration des personnes en situation de handicap.

Clara Lapeyronie

Par : Clara Lapeyronie

Quels labels RSE pour votre entreprise ?

Quels labels RSE pour votre entreprise ?

RSE par ci. RSE par là. Aujourd’hui, la RSE obnubile les directions, souvent plus pour la vitrine que pour l’impact réel généré. Que dire des labels. Ils sont nombreux et parfois sans certification officielle. 

Et donc au croisement des deux leviers, les Labels RSE. Comment faire pour valoriser les stratégies RSE à impact réel ? Comment ne pas tomber dans le greenwashing et s’assurer de certifier votre démarche par un acteur fiable, exemplaire et reconnu ? C’est parti pour un tour d’horizon des labels RSE qui nous paraissent les plus aptes à valider vos démarches d’engagement environnemental.

 

Alors, qu’est ce qu’un label RSE ?

 

Rappelez-vous, la responsabilité sociétale d’une entreprise désigne la prise en compte des enjeux environnementaux, sociaux et éthiques dans ses activités économiques. L’acronyme RSE est apparu dans les années 70, mais ce n’est que dans les années 90 que les entreprises mettent le concept en pratique. Devenue une discipline, des organismes mettent alors en place des normes pour évaluer l’impact RSE réel des entreprises : le label RSE est créé.

Notations, accréditations, indices, trophées, certifications… on constate aujourd’hui une prolifération d’initiatives en matière de RSE. Et le label ? Un label RSE est une attestation délivrée par un tiers pour caractériser la démarche RSE de l’entreprise selon les lignes directrices ISO 26 000. Il permet de crédibiliser sa démarche vis-à-vis de vos parties prenantes, de vos clients ou de vos fournisseurs.

Il faut cependant opérer une distinction entre un label qui porte sur une entreprise et celui qui porte sur les produits. D’un côté, les procédures, les processus et la gestion sont évalués, de l’autre, ce sont les processus de fabrication, l’origine et la qualité des produits (par exemple : le Label rouge ou AB). 

Suivre des normes, mais lesquelles ?

 

Une entreprise labellisée doit répondre à certaines normes ; la plupart des labels considèrent que ISO 26 000 répertorie les lignes de conduite à suivre pour répondre aux objectifs du développement durable de l’ONU et à l’Agenda 2031. Pour guider les entreprises, 7 questions centrales sont identifiées et évaluées : la gouvernance de l’organisation, le respect des droits de l’Homme, les conditions de travail, l’environnement, la loyauté des pratiques, les questions relatives aux consommateurs et le développement local.

D’autres labels reposent leurs critères d’évaluation sur les 10 principes du Global Compact des Nations Unis qui prennent en compte 4 thèmes : l’environnement, les normes de travail, les droits des hommes et la lutte contre la corruption.

Les 4 fantastiques 

 

Que vous soyez une PME, une TPE, une ONG, une ETI ou une multinationale, un label généraliste vous conviendra car il peut être décerné à tout type d’entreprises ou d’organisations. Voici le top 4 des labels RSE reconnus en France :

Label B Corp

Créé en 2006 par B lab, ce label à portée internationale est implanté dans plus de 70 pays, et en France depuis 2015. Il est aujourd’hui le premier label à influence internationale. Il évalue les entreprises sur leur performance globale dans l’objectif de réduire la pauvreté et les inégalités. Obtenir ce label, c’est également intégrer la communauté et nouer des partenariats avec d’autres acteurs engagés dans le monde.

 

Label Lucie

Depuis 2007, le label Lucie s’engage à soutenir et accompagner les entreprises qui souhaitent se lancer dans une démarche RSE. Aujourd’hui, il propose des formations et des pratiques éco-responsables concrètes à mettre en place pour ses 167 entreprises labellisées. 

Leur challenge : créer un laboratoire d’initiatives engagées, innovantes et inspirantes !

 

Label Engagé RSE

Créé par Afnor, le label Engagé RSE permet aux organisations labellisées de développer leur démarche RSE grâce à l’accompagnement de Afnor. Après l’analyse de l’environnement de travail et des pratiques, un expert RSE établit un rapport de performance et des pistes d’amélioration. Le label est très inclusif et peut être transposé aux TPE ou à des entreprises spécifiques.

 

Label Positive Workplace

Le jeune label Positive Workplace est en plein essor depuis sa création en 2019. Il met au cœur de sa démarche les parties prenantes ; clients, salariés et fournisseurs sont interrogés pour évaluer la structure et son niveau de reconnaissance RSE. Les parties prenantes deviennent ambassadeurs de l’engagement RSE de la structure, ce qui rend le label encore plus fiable ! 

Aujourd’hui, parmi les 3 millions d’entreprises en France, seules 350 ont obtenu l’un de ces 4 labels. C’est dire le rôle crucial de ces labels de continuer à imposer une forte exigence pour ne certifier que les démarches RSE portée par un réel engagement et au service des actions RSE à impacts concrets et positifs pour l’avenir de notre planète Terre. 

En attendant, votre entreprise peut trouver des moyens efficaces pour mettre en place une démarche RSE tout en mobilisant ses collaborateurs. OuiLive propose aux organisations de favoriser la qualité de vie au travail tout en engageant ses collaborateurs dans une démarche de stratégie RSE participative. L’objectif est d’agir tous ensemble pour un impact positif et concret sur la société ou l’environnement. Challenges Sauvons les Abeilles, Mobilité Douce, Reforestation… OuiLive offre de nombreux Challenges RSE pour nourrir sa stratégie de développement durable.

Amélie

Par : Amélie Bachelet

Top 10 des démarches RSE pour votre entreprise

Top 10 des démarches RSE pour votre entreprise

Si vous cherchez des astuces pour développer la responsabilité sociétale de votre entreprise et l’engagement de vos collaborateurs, vous êtes au bon endroit. Voici notre top 10 des pratiques RSE accessibles et efficaces que vous pourrez mettre facilement en place au cœur de votre organisation.

Bonne lecture !

1. Moins de papier, davantage de forêt

Le saviez-vous ? Un salarié consomme entre 70 et 80 kg de papier en moyenne par an. En France, 350 kg de papier sont consommés chaque seconde. Autrement dit, la moitié du papier consommé est utilisé dans le cadre du travail. Des gestes simples et peu coûteux peuvent être mis en place. En effet, on oublie souvent que les gestes les plus simples sont parfois les plus efficaces.

Favoriser les fournisseurs de papier recyclé en est un bon exemple. La consommation et les déchets de papier en entreprise sont inévitables. Il faut donc les recycler efficacement.

Vous pouvez, pour cela, mettre à disposition des poubelles de tri dans vos bureaux ou faire appel à des entreprises.  qui proposent des collectes et du recyclage de papier telles que Paprec.

2. On n’est jamais mieux que chez soi

 

Et si vous développiez le télétravail dans votre entreprise pour la rendre plus responsable ? 

Le télétravail est l’un des avantages les plus demandés par les salariés. Depuis le début de la crise sanitaire, il est devenu incontournable.

En plus de favoriser le bien-être des salariés, le télétravail représente une véritable alternative écologique. Chaque salarié qui ne se rend pas à son lieu de travail économise l’équivalent en carburant et en énergie.

D’après l’ADEME, si 35% des employés étaient en télétravail, 3 200 tonnes de gaz à effet de serre seraient économisées chaque semaine.

Alors pourquoi ne pas profiter du temps de travail à la maison pour sensibiliser vos salariés à la RSE et découvrir ses avantages ? C’est ce que propose notamment StartnPlay, à travers l’intervention de conférenciers pour vos événements d’entreprise et séminaires. Vous pouvez par exemple faire appel à une personnalité, un aventurier ou un sportif engagé pour l’environnement lors d’une visioconférence. Excellents orateurs, ils savent transmettre une émotion ou un message avec beaucoup de conviction tout en inspirant vos collaborateurs. 

3. Rien ne se jette, rien ne se crée, tout se transforme

 

Un des moyens les plus simples pour économiser des ressources reste l’amélioration de la gestion des équipements. Pourquoi ne pas réutiliser vos équipements plutôt que de les jeter ou de les retirer ? Vous pouvez trouver des organismes de récupération d’équipements. Ces organismes se chargent de reconditionner vos anciens équipements afin de les remettre en état et de les redistribuer à d’autres acteurs.

  • Pour le recyclage de vos matériaux téléphoniques et IT, vous pouvez faire appel à Olinn, entreprise spécialisée dans le domaine.
    Si cette pratique était étendue à l’échelle de la France, plus de 800 000 tonnes de CO2, 6 milliards de litres d’eau, 1 700 tonnes de plastique et plus de 500 tonnes de verre pourraient être économisés.
  • Vous pouvez également contacter des éco-organismes à but non lucratif comme EcoLogic, qui prend en charge les déchets d’équipements électriques et électroniques. Cet organisme met en place des filières de recyclage pour extraire les polluants dans ces déchets et recycler les matières premières de ces dernières afin de réduire au maximum le gaspillage.

    4. Recycler pour mieux régner


    Favorisez au maximum l’utilisation des produits recyclés dans tous les aspects de votre entreprise. Utilisez des emballages et packaging recyclés : SelfPackaging propose des emballages 100% recyclés. Boîtes d’expédition, boîtes pour produits, boîtes pour cadeaux et un grand éventail d’accessoires, vous en aurez pour tous les goûts !

    5. L’union fait la force

    Mécénat, programmes de coopération, philanthropie ? La création de partenariats avec des associations ne peut qu’avoir un effet bénéfique sur le développement de l’impact économique et sociétal de votre entreprise. Indépendamment de l’image pour votre entreprise, les partenariats sont de véritables leviers opérationnels en termes de RSE et contribuent fortement à son développement et à son efficacité. Vous pourrez ainsi trouver des partenaires pertinents afin de pouvoir mettre en place des actions concrètes avec votre entreprise. L’investissement dans ces partenariats vous permettra, en outre, une valorisation de votre image de marque employeur et un meilleur management de vos salariés ainsi qu’une meilleure connaissance de l’ensemble de votre société, de vos besoins et de vos parties prenantes. Avec 1% For the Planet reversez 1% de votre chiffre d’affaires à des associations environnementales. Vous pouvez aussi opter pour d’autres partenaires d’impact tel que Reforest’Action ou MSF en collaboration avec OuiLive.

    6. Black out !

     

    Une petite action chaque fin d’après-midi, un grand pas pour la planète. Nous n’y pensons pas souvent, mais nous pourrions tous économiser de l’électricité facilement. Rien de plus simple, le soir avant de partir, débranchez vos appareils consommateurs d’électricité. Imprimante, écran, box internet, tant d’appareils qui, même en veille, consomment de l’énergie et de l’électricité, notamment à cause du témoin lumineux. En France, l’ensemble des appareils en mode veille consomme plus de 10 TWh par an ce qui équivaut à 2,5% de la consommation annuelle. 

    Peur de perdre du temps ou d’oublier ? Pas de souci, vous pouvez acheter des prises programmables directement chez votre magasin Brico-Déco le plus proche. Ces dernières vous donnent la possibilité de planifier des horaires de départ et d’arrivée pour être sûr de ne pas oublier de les débrancher le soir et permet ainsi de ne pas perdre de temps. Idéal pour éviter les heures sup !

    7. Douce mobilité

     

    63% des français se rendent au travail seuls en voiture chaque jour. Diminuer les émissions de gaz à effet de serre en mettant en place des solutions pour développer les modes de transports alternatifs est donc essentiel.

    Pour réduire la consommation en CO2 et la pollution, encouragez vos collaborateurs à utiliser d’autres modes de transport : vélo, trottinette, skateboard, optez pour des moyens de transport doux. Favorisez une mobilité durable avec l’utilisation des transports en communs en prenant en charge une partie des titres de transport.

    Vous pouvez avec Vélib-métropole souscrire à des forfaits annuels avec un nombre de trajets illimité à des prix très abordables pour vos collaborateurs.

    8. L’herbe n’est pas toujours plus verte chez le voisin

     

    Renforcez le dynamisme économique local. L’implication auprès des communautés locales est un levier stratégique de RSE. La préservation de l’emploi local permet de vous développer plus rapidement sur votre territoire d’activité. Les salariés recrutés s’intégreront plus facilement et seront à proximité de leurs lieux de vie. Une action simple et bénéfique pour votre entreprise, en plus de rentrer parfaitement dans une stratégie de responsabilité sociale.

    9. Les énergies de demain

     

    Utiliser de l’électricité sans détruire la planète ? Mettez en place des énergies renouvelables dans vos bureaux.

    Avec Enercoop, connectez-vous à l’électricité verte, fournisseur d’électricité 100% renouvelable ! Enercoop vous propose également des formations afin de maîtriser votre consommation énergétique en consommant moins et de façon différente.

    10. L’engagement, la clé d’une démarche RSE réussie

     

    Finalement c’est peut-être le plus dur et ce qui en fait le principal facteur de succès d’une démarche RSE : l’engagement des collaborateurs ! Comment s’y prendre ? Former vos salariés sur le sujet, et impliquez-les. Vous ne savez pas comment vous y prendre ?

    La mise en place d’une stratégie RSE ne peut fonctionner sans l’adhésion individuelle de chaque acteur de l’entreprise. Mettre en place un dispositif de rémunération variable récompensant les comportements inhérents à la politique RSE de l’ensemble des dirigeants, mais également des cadres, s’avère un levier d’action à ne pas négliger pour générer plus d’engagement. Primeum, cabinet spécialisé en rémunération variable, accompagne les entreprises dans la mise en place et la refonte de leurs dispositifs de rémunération variable, en y intégrant des critères quantitatifs mais également qualitatifs, dans le but de générer la performance attendue par l’entreprise, dont l’accomplissement des démarches RSE fait souvent partie.

    OuiLive organise des challenges pour votre entreprise, pour activer une démarche de RSE participative. 92% des collaborateurs participants aux Challenges considèrent avoir généré un impact positif.

    Alors à vous de jouer !

    À très vite pour de nouvelles aventures RSE ! 🧚🏽

    Par : Jérôme Tieng

    Bzzzz… Engagez-vous pour les abeilles !

    Bzzzz… Engagez-vous pour les abeilles !

    Si les abeilles disparaissaient de notre écosystème, l’Homme n’aurait plus que 4 années à vivre. Oui, il y a urgence à agir tous ensemble pour les protéger. C’est pourquoi OuiLive et Terre d’Abeilles ont décidé d’unir leurs forces pour vous proposer de mobiliser votre organisation et vos équipes pour agir maintenant et concrètement pour la protection de cet insecte si vital pour le maintien de notre écosystème. Une démarche de RSE participative aussi ludique qu’impactante. Présentation en quelques mots du dernier-né des Challenges OuiLive, le Challenge Sauvons les Abeilles.

     

    Un enjeu crucial pour la planète

    Abeilles sauvages ou domestiques, solitaires ou sociales, souvent peu visibles dans notre vie quotidienne citadine, l’abeille est pourtant un maillon essentiel de la biodiversité et de la chaîne alimentaire. En plus des précieux produits qu’elle nous offre, pour leurs qualités énergétiques, diététiques et thérapeutiques (miel, gelée royale, propolis, pollen), l’abeille est un insecte pollinisateur majeur irremplaçable. Sur 100 espèces végétales répertoriées qui fournissent 90% des ressources alimentaires mondiales, 70% ont besoin des abeilles. Cruciales pour l’environnement, mais aussi pour l’économie. Selon la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques, la valeur des services écologiques et économiques fournie par les abeilles correspond à 577 milliards de dollars. Oui, 577 milliards. L’abeille est donc essentielle au maintien de notre écosystème. Alors agissons en sa faveur. Ensemble. Maintenant.

     

    A vos marques, prêts, butinez

    Conscients de l’énorme défi dont l’homme a la responsabilité dans les années à venir, OuiLive et Terre d’Abeilles ont décidé de vous proposer le premier Challenge connecté dédié à la protection des abeilles sur notre planète. Le Challenge Sauvons les Abeilles. Un Challenge ludique pour mobiliser votre communauté facilement tout en générant un impact concret, positif et immédiat. Au programme du Challenge : des quiz interactifs  qui vous permettront à la fois de sensibiliser votre communauté à l’importance des abeilles sur la planète mais aussi de vous amuser tous ensemble autour de défis sportifs ou créatifs. Marchez les 10km de vol quotidien des abeilles, prenez votre meilleur selfie en jaune et noir, soyez le premier à photographier une abeille autour de vous, partagez votre meilleure recette à base de miel… de quoi vous régaler le temps d’un Challenge déployable en moins de 24h dans votre organisation.

     

    Votre Challenge, votre ruche et… votre miel !

    Et ce n’est pas tout. Au-delà des défis, vous agirez concrètement sur le terrain. Grâce au Challenge Sauvons les Abeilles, vous parrainerez votre propre ruche au sein de l’un des 3 ruchers de Terre d’Abeilles situés au cœur même du Parc Naturel de la Brenne. Obtenez votre propre ruche de plus de 40 000 abeilles dont les apiculteurs de Terre d’Abeilles prendront soin au quotidien.

    Et parce que vos abeilles vont travailler dur tout l’été, à partir du mois de septembre, dégustez vos propres pots de miel produits par vos propres abeilles.

    Elle est pas-beille la vie ?

    Zoom sur Terre d’Abeilles

    Terre d’Abeilles agit pour la protection durable des abeilles et autres insectes pollinisateurs sauvages. Fondée par Béatrice Robrolle en 2002, l’organisation œuvre à faire cesser les causes clairement identifiées du déclin des pollinisateurs. Unique ONG spécialisée dans la défense des abeilles, Terre d’Abeilles est force de propositions et d’initiatives concrètes auprès des instances gouvernementales françaises et européennes. Association référente du Grenelle de l’Environnement, elle œuvre en faveur d’un nouveau modèle agricole durable, respectueux du vivant et notamment à l’amélioration de l’évaluation du risque pesticides. 

    Terre d’Abeilles est un relais particulièrement actif d’information et de sensibilisation du grand public, notamment grâce à la Maison des Abeilles. Située au cœur du Parc naturel régional de la Brenne, à Ingrandes (36), la Maison des Abeilles accueille le public, organise des animations tout au long de l’année pour faire visiter ses ruches et développe des outils pédagogiques à destination du grand public. 

    Un merci tout particulier à Béatrice et Camille avec qui OuiLive travaille au quotidien pour engager le plus de collaborateurs dans la protection des abeilles grâce au Challenge Sauvons les Abeilles.

    Par : Xavier Pichelin