1. Bonjour Garance ZAPPINI, pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Responsable Mécénat et Philanthropie à l’École de la 2e Chance de Paris. Je développe et anime les partenariats privés en faveur de l’association, notamment avec des entreprises mécènes. Mon rôle est de faire naître des projets à fort impact pour nos jeunes, d’écrire de belles histoires entre notre organisation et nos donateurs et de décupler les énergies en faveur de l’insertion citoyenne et professionnelle des jeunes !

Garance Zappini, Responsable Mécénat et Philanthropie à l’Ecole de la 2e Chance de Paris

Garance Zappini – Responsable Mécénat et Philanthropie à l’Ecole de la 2e Chance de Paris

2. Pouvez-vous nous présenter E2C Paris ? Comment est né le projet ?

L’École de la 2e Chance (E2C) a pour objectif de donner à chaque jeune les moyens de s’insérer dans l’emploi et la société, qu’importe son milieu social, économique ou culturel. Les Écoles de la 2e Chance ont été créées en 1995 à l’initiative d’Édith Cresson (alors Commissaire Européenne chargée de la Science, de la Recherche et du Développement) pour assurer l’insertion professionnelle de jeunes motivés, sortis du système scolaire et sans qualification. Aujourd’hui, le Réseau E2C France est composé de plus de 50 membres, l’E2C Paris est l’un d’entre eux.

3. Quel est le principe de E2C Paris ?

L’E2C Paris a été créée en 2007 avec l’ambition de donner cette « deuxième chance » à tous les jeunes de 16 à 25 ans ayant des difficultés à trouver leur voie : décrocheurs scolaires, « NEET » (jeunes ni en emploi, ni en formation, ni en étude), issus de milieux défavorisés, primo-arrivants et/ou résidents des quartiers politiques de la ville…

Nous faisons une promesse forte à chacun des jeunes qui pousse la porte de notre association : ressortir avec un emploi et une place dans la société. Nous les aidons à dessiner leur futur tout en prenant en compte leurs particularités et leurs atouts.

Notre parcours dure 5 mois en moyenne et alterne entre temps à l’école et temps de stage en entreprise. Notre équipe s’adapte aux besoins individuels des jeunes et adopte une pédagogie par compétences, centrée sur la participation et le développement de la conscience et de l’engagement citoyen. Nous avons une approche globale pour répondre aux besoins de chaque jeune et lever les freins tels que le logement, la santé, les difficultés psychologiques…

Et nos résultats témoignent de la qualité de notre parcours :
  • 500 jeunes accompagnés par an,
  • 80% des jeunes insérés à l’issue du parcours,
  • 86% un an après la fin du parcours.

4. Quel est le modèle économique de E2C Paris ?

Nos principaux financeurs (80% du budget) sont les structures publiques (État déconcentré, Ville de Paris et Région Ile-de-France) ainsi que la collecte de la taxe d’apprentissage.
Le reste de nos ressources repose sur des contributions en nature (mise à disposition de biens et de services, bénévolat) et sur les fonds privés (mécénat d’entreprise, fondations ou dons de particuliers).

5. Votre réseau d’entreprises mécènes représente globalement combien d’acteurs ?

Les entreprises sont au cœur de notre dispositif : elles présentent leurs métiers aux jeunes, les prennent en stage ou les accompagnent via du mentorat. Ce sont plus de 700 entreprises qui, chaque année, leur donnent cette « deuxième chance » de s’insérer dans l’emploi.
Grâce à ces partenariats, nous révélons des vocations et des opportunités chez les jeunes !

Concernant notre réseau de mécènes, nous sommes au début de notre stratégie de financements privés : une dizaine d’entreprises nous soutiennent par du mécénat financier, de compétence ou en nature. Mais pour multiplier notre impact et financer notre développement, nous avons besoin d’un plus grand nombre de soutiens !

6. Quelles actions pourraient être mises en place par les entreprises participantes à des Challenges OuiLive pour soutenir votre association ?

Soutenir notre association peut passer par la sensibilisation de vos collaborateurs aux thématiques d’égalité des chances et d’insertion des jeunes : par le jeu, le sport ou des quizz, nous pouvons mettre en place un Challenge OuiLive pour déconstruire les préjugés et leur faire prendre conscience du parcours parfois difficile que vivent nos jeunes pour trouver leur place dans la société.

Grâce à OuiLive, votre entreprise peut également financer une partie ou l’ensemble du parcours vers l’emploi des jeunes que nous accompagnons et suivre, pas à pas, leur insertion dans la société.

Enfin, au-delà des Challenges, les collaborateurs pourront s’impliquer concrètement en réalisant du mentorat auprès de nos jeunes, en leur consacrant quelques heures par mois pour les conseiller, les entraîner aux entretiens de recrutement, les mettre en relation avec des personnes clés de leur réseau…

7. Un mot à adresser aux entreprises ?

Soutenir l’E2C Paris, c’est agir concrètement pour l’égalité des chances : vous donnez les moyens à des jeunes en difficulté de trouver leur place dans la société et d’en faire des citoyens actifs ! C’est aussi permettre à vos collaborateurs de se mobiliser pour la jeunesse de leur territoire, vous leur apportez un sens et une richesse humaine complémentaire à ce qu’ils trouvent dans leur travail quotidien !

Clara Lapeyronie

Par : Clara Lapeyronie

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This