1. Bonjour Yoann, pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Yoann, co-fondateur de Solikend. J’habite Biarritz, je suis tombé amoureux du Pays Basque, ce qui explique que j’ai eu envie d’entreprendre dans cette région, et qui a constitué le début de l’aventure Solikend.

Yoann Magning, CEO et Fondateur de Solikend

Yoann Magnin –
CEO & Fondateur de Solikend

2. Pouvez-vous nous présenter Solikend ? Comment est né le projet ?

Solikend est partie d’une observation assez simple : à Biarritz, à partir de septembre/octobre, les hôtels ne sont plus complets. En dehors de la haute saison, il y a de larges disponibilités dans les établissements hôteliers. Or, beaucoup de territoires touristiques restent attractifs tout au long de l’année. Donc je me suis dit, pourquoi pas mettre à profit les établissements hôteliers pour la solidarité, et pour encourager les gens à venir en profiter ? C’est comme ça qu’est née l’idée de Solikend, sur le concept de mettre en vente des chambres, au profit d’associations. Je ne pensais initialement pas que l’idée prendrait si bien et si vite, mais énormément d’hôteliers ont adhéré au dispositif. J’ai découvert que l’hôtellerie est un milieu engagé, avec des gens qui ont des valeurs, et rapidement, des hôtels indépendants ont vu en Solikend un nouvel outil d’engagement.

3. Quel est le principe de Solikend ?

Solikend est basé sur une plateforme de réservation, d’hôtels solidaires, et ça fonctionne concrètement comme un site de réservation classique. Lors de la réservation, le client choisit une association parmi un large panel d’associations partenaires. On travaille avec des grandes ONG françaises comme Médecins du monde, ou la SPA, mais aussi avec des plus petites associations locales. Une fois l’association choisie, l’hôtel s’engage à lui reverser 100% du paiement.

On a également mis en place un système de cartes cadeaux qui fonctionne très bien : la carte cadeau permet non seulement d’offrir un séjour à l’hôtel sur notre site, mais aussi d’accomplir un geste fort pour une association, puisque 100% du montant de la carte cadeau lui sera reversé. Le choix de l’association peut être fait au moment de l’achat, ou laissé au bénéficiaire de la carte cadeau. Nous sommes les seuls à proposer une carte cadeau 100% solidaire.

4. Quel est le modèle économique de Solikend ?

La dimension 100% solidaire fait qu’on a un modèle économique assez atypique. Solikend est une SAS labellisée Esus afin de garantir l’objectif social et solidaire du projet. On a un modèle économique qui repose sur une participation externe et partagée de toutes les parties prenantes.
Le client va laisser une petite contribution pour soutenir Solikend lors de sa réservation. Le montant est flexible entre 5 et 25% du montant de la commande.
Ensuite, on propose un abonnement trimestriel à nos associations partenaires. Et enfin, si tout se passe bien, les hôtels peuvent contribuer financièrement à faire tourner le dispositif Solikend.

5. Quels sont les bénéfices pour les entreprises et les salariés d’activer un dispositif Solikend ?

La particularité de Solikend c’est qu’on joint quelque chose de très plaisant (un séjour à l’hôtel dans une belle sélection d’hôtels) et quelque chose de 100% solidaire avec un fort impact pour une association qu’on a envie de soutenir. Pour une entreprise, faire des cartes Solikend, c’est à la fois un outil de mécénat et d’engagement pour le monde associatif, et à la fois un outil qui va être pleinement profitable aux collaborateurs, qui pourront s’offrir des séjours solidaires.
Ce qui est intéressant, c’est que quand quelqu’un utilise une carte, il va également avoir tendance à augmenter le montant de la carte pour pouvoir prolonger son séjour, ce qui sera bénéfique pour l’association.
Le principe est vraiment de lier l’utile à l’agréable, et d’être un réel outil d’engagement pour l’entreprise, tout en étant profitable aux collaborateurs. Dans le cadre de l’incentive, c’est presque une évidence. Beaucoup d’entreprises cherchent une incentive qui a du sens, qui traduit l’engagement de l’entreprise, et qui profite aux collaborateurs.

6. Quel est l’intérêt pour les hôteliers ? Avez-vous un grand réseau d’hôtels ?

Pour les hôteliers, le principal intérêt est la démarche RSE. Les hôteliers s’engagent avec Solikend dans une démarche RSE, qui est très simple à réaliser : un hôtel est rarement complet sur une année type, et Solikend lui permet de valoriser des chambres vacantes sur les périodes non complètes. Ensuite, il y a évidemment un intérêt en termes promotionnel et de valorisation de l’image de marque de l’établissement. L’hôtel va pouvoir, à travers Solikend, aller chercher une nouvelle cible de clientèle. C’est un dispositif très apprécié par le personnel hôtelier, les équipes des hôtels sont ravies de s’engager grâce à ce dispositif. Enfin, les hôtels qui sont donateurs vont récupérer une déduction fiscale. Cependant, ce n’est pas un élément indispensable car plus de 30% de nos hôtels partenaires ne sont pas imposables, et ne récupèrent donc pas de déduction fiscale. Ils sont prêts à assumer le coût d’occupation des chambres.

Solikend étant née à Biarritz, notre offre d’hôtels s’est d’abord développée en Nouvelle Aquitaine. On a donc une très belle offre dans cette région : à la fois des petits hôtels (2 / 3 étoiles) indépendants, et des grands hôtels (4 / 5 étoiles) et palaces. On a également une très belle offre en Bretagne, et on couvre globalement toute la France. L’offre s’enrichit de manière continue. La grosse nouveauté c’est qu’on s’ouvre maintenant aux villages vacances. Nous venons de valider un partenariat avec VVF, donc 50 villages VVF vont adhérer au dispositif, ce qui va permettre de diversifier notre offre qui va donc s’ouvrir aux familles.

7. Quelles associations soutenez-vous ?

On a une sélection d’un large panel d’associations partenaires : à la fois des grandes ONG françaises, et des plus petites associations locales. Notre ambition est de faire de Solikend un outil de solidarité, donc dès qu’on nous suggère une association, on essaie de l’intégrer au dispositif. Récemment on a eu une commande de cartes cadeaux de la part d’une entreprise du Sud-Ouest, qui voulait soutenir l’association Ela à travers les cartes Solikend, donc on a intégré l’association à notre dispositif. Notre sélection reste donc ouverte, et si une entreprise souhaite soutenir une association particulière via Solikend, c’est tout à fait possible. On souhaite à la fois développer le nombre d’hôtels partenaires, mais aussi le nombre d’associations partenaires, afin qu’un maximum d’entre elles bénéficie du dispositif.

8. Quelles synergies envisagez-vous avec OuiLive ?

Avec OuiLive on a vu des très belles possibilités de collaboration, puisque OuiLive est en plein développement sur le secteur des challenges connectés, avec la problématique d’incentive. Lorsque nous avons échangé, OuiLive était à la recherche de propositions intéressantes pour des récompenses. On a justement une offre très pertinente et attractive pour l’incentive, mais on est encore une petite structure, et c’est très compliqué de se faire connaître sachant qu’on n’a pas de lien avec ces entreprises, ni avec le secteur de l’incentive. La synergie est donc évidente : deux entreprises avec beaucoup de valeurs, et engagées sur la thématique de RSE, avec un enjeu qui se rejoint.

9. Un mot pour la fin ?

Partage, plaisir et solidarité ! Pour traduire les valeurs de notre collaboration 🙂

Clara Lapeyronie

Par : Clara Lapeyronie

Share This