Il y a quelques jours, c’était le 1er décembre ! Soit le top départ officiel pour déballer les décorations, installer le sapin, préparer vos meilleures playlists de musiques de Noël… Mais pas que. C’était aussi, et surtout, la journée mondiale de lutte contre le sida. Établie en 1988 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et approuvée par l’Assemblée générale des Nations Unies, elle a lieu tous les ans le 1er décembre. Rendez-vous incontournable de l’engagement et de la sensibilisation sur ce fléau, c’est aussi l’occasion de montrer son soutien aux personnes touchées par la maladie. Aujourd’hui, la lutte continue ! 

La maladie du sida

Rappel des faits : le VIH, le virus, provoque le SIDA, le stade actif de la maladie. Commençons par un peu d’histoire. En 1981, plusieurs cas de pathologies « opportunistes » chez de jeunes hommes homosexuels sont rapportés par des des cliniciens de la côte ouest américaine. Peu à peu, les scientifiques du monde entier découvrent ce virus qui se manifeste par une déficience immunitaire généralisée chez toutes les personnes atteintes. On parle alors d’épidémie car tous les continents sont touchés. Puis, on découvre peu à peu trois modes de transmission : 

  • La voie sexuelle lors de rapports vaginaux, buccaux ou anaux non protégés
  • La voie sanguine, lorsqu’il y a échange de sang
  • De la mère à l’enfant pendant la grossesse, l’accouchement et l’allaitement.
Trente ans plus tard, on dénombre pas moins de 7,7 millions de personnes vivant avec le virus, dont 1,7 million d’enfants. En France, 173.000 personnes vivraient avec le VIH, sans compter celles qui ne le savent pas. En effet, malgré les progrès réalisés pour sensibiliser le grand public (en témoigne cette campagne de Santé Publique France lancée en 2020 et diffusée à nouveau cette année), « le dépistage demeure le maillon faible de la cascade du VIH en France », comme indiqué par ce même organisme. Il apparaît plus que jamais crucial de réduire fortement le nombre de personnes séropositives ignorant leur statut et appliquer les recommandations de fréquence de dépistage : 
  • Pour commencer le plus tôt possible un traitement (diminuer les effets du virus sur sa santé, augmenter son espérance de vie et améliorer sa qualité de vie, diminuer la quantité de VIH dans son sang jusqu’à ce qu’il soit indétectable et rendre ainsi le virus intransmissible).
  • Pour éviter de mettre en danger d’autres personnes : ses enfants lors d’une grossesse par exemple ou son / ses partenaire(s). 
  • Pour être bien accompagné par le corps médical, mais aussi bénéficier de soutien et de conseils de tiers, notamment d’associations.

Les symptômes

Comment détecter le virus ? L’infection par le VIH évolue en trois phases :

  • La primo-infection. Dans environ la moitié des cas, des signes cliniques peuvent apparaître pendant le mois suivant la contamination, évoquant le plus souvent un syndrome pseudo-grippal (fièvre, vomissements, maux de tête, de ventre, douleurs musculaires etc.)
  • La phase chronique. Celle-ci n’entraîne aucun symptôme spécifique. En effet, la personne porteuse du VIH ne ressent aucun symptôme alors que le virus continue de se développer dans son organisme et ce, pendant plusieurs années.
  • Le sida.  En l’absence de diagnostic grâce à la sérologie du VIH et de traitement, la maladie atteint le stade sida. Et c’est après une phase asymptomatique, qui peut être longue, que des symptômes témoignant de l’affaiblissement immunitaire apparaissent (fièvre persistante, sueurs nocturnes, perte de poids, infections de la peau etc.)

Le traitement

Grâce à la médecine, il est aujourd’hui possible de vivre avec le VIH. Le traitement de l’infection par le VIH s’appuie sur une association de plusieurs médicaments antirétroviraux, en général trois (trithérapie). Cependant, bien qu’il y ait eu deux cas rares de guérison dans le monde, ces derniers empêchent la multiplication du virus dans l’organisme, mais ne permettent pas son élimination, et donc sa guérison.

Comment mobiliser son entreprise ?

Malgré les progrès de tous ces traitements, autant d’un point de vue individuel que collectif, les entreprises ont toujours beaucoup de difficultés à s’emparer du sujet du VIH. Comment en parler ? Comment lutter contre les préjugés visant certains  collaborateurs ?  Quelles sont les bonnes pratiques ? Comment lutter contre cette maladie sur le lieu de travail, tout simplement ? 

Le VIH en milieu professionnel

À quoi ressemble le quotidien d’une personne atteinte de VIH dans une entreprise ? Une personne séropositive sous traitement, c’est une personne salariée comme les autres… Ou presque. Maladie invisible, elle affaiblit les défenses immunitaires, rend vulnérable et oblige à avoir un traitement quotidien strict. Concrètement, cela signifie se rendre en pharmacie tous les 30 jours, faire un check-up complet tous les trois ou six mois, ainsi que les rendez-vous de suivi nécessaires pour l’optimisation du traitement. Certaines personnes se voient donc contraintes de poser un jour de congé afin d’éviter ce risque d’arbitrage par des managers qui ne seraient pas informés de leur situation.

Sensibilisation de l’entreprise

Il y a encore énormément de préjugés vis-à-vis du VIH, et notamment dans le milieu de l’entreprise.  Pourtant le rôle d’une entreprise est double, elle se doit d’informer et d’instaurer une tolérance zéro face à la discrimination. À ce sujet,  Camille Spire, Présidente de AIDES, première association de lutte contre le sida et les hépatites en France et en Europe, déclare « Je constate qu’il y a aujourd’hui une tendance forte à la multiplication des formations en entreprise. Cependant, une simple sensibilisation de deux heures au VIH ne peut en aucun cas suffire. Il faut œuvrer à la mise en place d’un climat bienveillant et à l’instauration d’une culture d’entreprise inclusive. ».

Comment s’engager ?

Aujourd’hui, 80%  des Français indiquent se sentir bien informés sur le VIH en général. Pourtant, les traitements de prévention contre le VIH/sida semblent méconnus des Français. En effet, 60% d’entre eux pensent qu’il n’existe pas, à l’heure actuelle, de traitement empêchant d’être contaminé, et 47% pensent qu’il n’existe pas de traitement empêchant de transmettre le virus. Il est donc crucial pour les entreprises d’informer, d’engager et de mobiliser vraiment et durablement leurs collaborateurs. Nous vous listons quelques astuces ci-après : 

  • Via des associations. Bon nombre d’entreprises s’engagent pour le Sidaction ou à travers l’association AIDES par exemple. Les aides peuvent se matérialiser de différentes manières. Votre entreprise ou votre fondation peut contribuer à lutter contre le VIH/sida à différents niveaux d’engagement : financier, humain, politique… Les formes de soutien sont aussi variées et nombreuses : mécénat, produit-partage, mécénat de compétences, dons en nature, mise à disposition temporaire de matériels… 
  • Via des mises en place de programmes. Par exemple, Sida-Entreprises, coalition lancée en 2003, regroupe une centaine d’entreprises françaises implantées en Afrique. Elle est présidée par Alain Viry, le PDG de CFAO (groupe PPR). Le rôle de ces regroupements est de diffuser des programmes anti-sida cohérents dans les entreprises, en faisant connaître les « bonnes pratiques » des groupes les plus avancés. 
  • Via des Challenges…
Bannière VIH : La lutte continue

Pour riposter de manière durable, profitez des bienfaits de la gamification pour faire passer vos messages, et favoriser le passage à l’action ! L’objectif ? Sensibiliser vos équipes à la lutte contre le VIH via des défis, des quiz, des sondages et contenus clé en main, créés par La Rédac’ OuiLive. 

Et si vous aussi vous embarquiez vos collaborateurs dans un Challenge connecté pour se sensibiliser et agir ? Contactez-nous juste ici.

Annabelle Amzalag, Copywriter chez OuiLive

Par : Annabelle Amzalag

Retrouvez tous nos articles

Le Serious Game : Un outil de transformation pour les entreprises

Connaissez-vous le Serious Game ? En avez-vous déjà entendu parler ? Ces jeux interactifs ne sont plus simplement des divertissements, mais des outils novateurs qui révolutionnent les approches traditionnelles de l'apprentissage, de la formation, de la...

Comment motiver efficacement ses collaborateurs : Le rôle essentiel du management

Faire prospérer une entreprise repose incontestablement sur la motivation de ses collaborateurs. Un personnel engagé et dynamique constitue le moteur qui propulse l'atteinte des objectifs organisationnels. Dans cette recherche de performance, les managers jouent un...

Fédérer autour d’un projet commun : Les différents styles de leadership

Dans l'univers professionnel effervescent, la force d'une équipe repose sur sa capacité à vibrer à l'unisson, guidée par un leadership visionnaire et animée par un objectif commun. Imaginez un lieu de travail où chaque collaborateur est non seulement motivé...

Adopter une stratégie éco-responsable : Le manuel pratique pour les entreprises durables

L'éco-responsabilité n'est plus une simple tendance, mais une nécessité impérieuse dans un contexte mondial où les enjeux environnementaux occupent une place prépondérante. Au cœur de cette réflexion, nous plongerons dans la profondeur de l'importance cruciale de...

Charte RSE : Est-ce obligatoire ?

La responsabilité sociale des entreprises (RSE) est un sujet incontournable dans le monde des affaires. Les entreprises cherchent de plus en plus à intégrer des pratiques durables dans leurs opérations. L'une des expressions concrètes de cet engagement est la Charte...

Quelles sont les meilleures pratiques pour améliorer le bien-être au travail en 2024 ?

Le bien-être au travail, un concept englobant satisfaction, motivation et engagement des salariés, est influencé par divers facteurs tels que les conditions de travail, le climat organisationnel, le management, la reconnaissance et l'équilibre vie privée-vie...

Réussir sa communication interne

La communication interne est un élément essentiel pour assurer le bon fonctionnement d'une entreprise et favoriser l'engagement des collaborateurs. Dans un monde professionnel en constante évolution, il est important de trouver des moyens innovants pour fédérer les...

Accessibilité numérique : Comment créer du contenu inclusif et performant ?

L'accessibilité numérique est un enjeu majeur pour les créateurs de contenu. Il s'agit de rendre les informations accessibles à tous, y compris aux personnes en situation de handicap. Mais l'accessibilité numérique n'est pas seulement une question d'éthique ou de...

Pourquoi organiser un Challenge QVT ?

Organiser un Challenge QVT (Qualité de Vie au Travail) est essentiel pour améliorer les conditions de travail et promouvoir le bien-être des collaborateurs au sein d'une entreprise. La QVT est devenue une préoccupation majeure dans le milieu professionnel, car elle...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle et dévorez l'essentiel made in OuiLive : RSE, QVT, défis sociaux et business, partenariats, nouveautés...
Il y en a pour tous les goûts !

Merci, vous êtes bien inscrits pour recevoir la OuiNews !

Share This